• La différence

    Voici un article qui sort totalement du contexte de ce blog.

    Pourtant il est important pour moi de véhiculer ce message, maman d'un enfant différent.

    Notre fille est aujourd'hui âgée de presque 23 ans et est handicapée mentale léger depuis sa plus tendre enfance.

    Ce n'est pas tous les jours facile et il ne faut pas croire que les services qui s'occupent des handicapés facilitent la vie des parents de tels enfants.

    Pas de structures adaptées, pas de travail adaptée car tout est toujours complet.

    Alors je voudrais dire ceci :

     

    Toutes les mères qui ont des enfants différents de ceux dits "normaux" et qui posent problème à la société (trisomiques, hyperactifs, troubles mentaux etc...) vous le diront.

    Elles sont désolées pour les troubles que leur chéruben, quel que soit son âge, peut causer. Elles auraient aimer, O combien, avoir un enfant "normal" juste espiègle parfois, gentil souvent, mais qui se fonde dans la masse. Elles auraient aimé qu'il ne soit pas jugé pour ses actes parfois et souvent hors norme. Surtout pour lui qui toute sa vie devra traverser le regard des gens bien pensants. Lui a sans doute la chance de ne pas s'en apercevoir.

    On juge l'enfant mais aussi la mère car souvent elle n'a pas pu avoir le recul nécessaire pour en faire un enfant comme les autres ou presque. On ne juge pas ou peu la mère qui gâte à outrance son enfant normal, on lui trouve des excuses quand elle n'a pas une parfaite éducation pour son enfant normal mais on va la juger parce que son enfant est différent et qu'elle a avec lui des relations fusionnelles. Mais cette société sait-elle que dans le cœur de ces mères il y a une évidence que personne ne comprend ? 

    Une mère d'enfant différent sait, hélas, que son enfant n'a et n'aura toute la vie de cette mère qu'elle pour l'aider et le protéger de cette société avide de normalité….

     


  • Commentaires

    6
    Jeudi 2 Août à 23:36

    Ce n'est pas facile, je m'en rends compte quand je vais voir ces enfants et ces jeunes différents. Nous allons avec "nos filles" visiter ses enfants qui viennent de temps en temps juste la journée, le temps que les parents récupèrent.Nous voyons des hyperactifs, des autistes, certains ne marchent pas, ne parlent pas. Pour moi ça reste souvent difficile, nous n'avons pas plus de 4 ou 5 petits ou des jeunes ados, mais  pour nous accompagner, il y a toujours  4 adultes qui nous conseillent et évitent ainsi tout débordement.

    Bises.

    5
    Jeudi 2 Août à 16:09

    Que veut dire :

    Normalité ?

     

    Dans ce monde d'énormités.

     

    La différence de qui  de quoi ?

     

    Droit à cette différence pourquoi ?

     

    Pour avoir enfin l'indifférence !


    Là, oui ce serait une évidence...

     

    Amour d'un et l'un est équivoque


    Nulle différence quand l'amour vogue


    Alors dire non à tous ces préjugés


     

    Quelle belle preuve de normalité ...!

     

    16 Juin 1998

    *****

    Bonjour je ne puis rester dans l'indifférence de cet article car qui peut dire où est la norme ?

    Bonne continuation.

    4
    Jeudi 2 Août à 11:28

    Je suis en pause la chaleur m'indispose mais tu sais que je connai cet état de faits ! Françoise la maman de mon gendre sait bien que le jour ou elle s'en va - elle a 83 ans - il en a 43/44 Mathieu et personne ne pourra le prendre en charge si ce n'est un Hôpital Psy ... sauf erreur de ma part ! Chapeaux bas mesdames mais ce sont vos enfants on ne peut décemment porter aucun jugement ! Bisous encore une journée intenable !  

    3
    Jeudi 2 Août à 10:21

    La différence devrait être un joli mot pourtant ...

    Prends soin de toi .Gros bisous 

    Françoise

    2
    Jeudi 2 Août à 08:38

    Tu es une maman courage et une femme forte Sonia, mais ne t'oublie pas en route...

    Je t'embrasse.

    1
    Jeudi 2 Août à 07:49

    Tu as changé le nom du blog ?

    C'est vrai que la société est cruelle et que les gens jugent un peu trop facilement de situations qu'ils ne vivent pas au quotidien, on te sens fatiguée mais si courageuse

    bon courage en tout cas, bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :